dimanche 11 janvier 2009

La deuxième vie de Clara Onyx, par Sinclair Dumontais, éditions Hamac


Agréable de parler d'un cadeau! Celui-là m'a été offert par une amie dont une des infinies qualités est d'être très près des éditions du Hamac... un filiale (?) des éditions du Septentrion.

J'ai "découvert" le livre sur mes étagères à la veille des Fêtes, attiré par sa minceur physique et par sa quatrième de couverture.

Un événement cosmique fait en sorte que la Terre se met à tourner de l'autre côté, ce qui a pour effet de remonter le temps. Il n'avance plus, il recule. Les gens rajeunissent, les morts revivent. Clara Onyx était une artiste majeure, chanteuse, morte assassinée à 24 ans. Or voilà que comme tous les trépassés, elle revient. Le livre relate sa "revenue" par les témoignages de gens de son entourage. Tous sont interrogés par un inconnu, tellement inconnu en fait que jamais on ne le connaîtra... ni même le lira. Les interventions de l'intervieweur sont relatés par la très stoïque expression suivante: (...). Cette forme interrogatoire a ceci d'original qu'on a l'impression de lire un rapport de police. Au début, ça laisse perplexe. On se demande bien qui a intérêt à poser toutes ces questions. Puis à force, on se rend compte qu'on a terminé le livre sans pour autant s'ennnuyer et qu'on a oublié la nature de l'intervieweur (dont on aurait quand même aimé qu'il prrenne un peu plus de place).

Je me dois de souligner une anecdote amenée par le temps, comme quoi les hasards forgent parfois non seulement les vies, mais aussi les opinions. Pendant que je lisais "La deuxième vie...", je suis allé au cinéma voir "The Curious Case of Benjamin Button". Stupéfaction: l'histoire de Benjamin Buton est exactement la même que celle vécue par les personnages du livre de Sinclair Dumontais. Hasard ou inspiration? Sais pas. Reste que la nouvelle de Francis Scott Fitzgerald est arrivée avant. On a beau croire qu'elle aura inspiré plusieurs histoires, dont celle dont il est ici question. Qu'en penser?

En musique, lorsque j'entend quelque chose de nouveau, je sais pas pour vous mais moi, j'ai toujours tendance à faire des rapprochements avec des trucs que je connais pour "cataloguer" la nouveauté au sein de la discographie de mes préférences. Je croirais que c'est la même chose en littérature. On compare souvent un auteur à un autre par son style, et parfois, on a l'impression qu'une certaine scène d'un bouquin a été tiré d'un tel autre dont on se souvient. C'est ce qui est arrivé ici. Reste que dans une histoire où le temps joue un rôle principal, c'est quand même bizarre qu'une "question de timing" nous fasse inévitablement comparer l'histoire à une autre semblable dans la forme.

Si le genre vous intéresse, si les comparaisons sont votre tasse de thé et si vous désirez découvrir un auteur québécois peu connu, mettez donc la main sur "La deuxième vie de Clara Onyx".

1 commentaire:

ariane a dit…

j'ai adoré ce livre... l'ai reçu d'une personne proche de la maison d'édition hamac ;-)